Injection sur casiers : Bioline

Réseau d'injection sur les casiers de déchets en mode bioréacteur


Afin de favoriser la production de biogaz, la réinjection liquide en casier permet d'optimiser l'humidité dans le massif de déchets, favorisant ainsi la réaction de méthanisation.

Ce procédé de réinjection, dérivé de la micro-irrigation, consiste en l’installation de canalisations souples munies de goutteurs spécifiques autorégulants (Bioline®), permettant la répartition uniforme de l'effluent dans le massif de déchets.

Le réseau est placé sous la forme d'un maillage directement sur les déchets ou sur les matériaux inertes, anti-poinçonnants et perméables mis en place avant la couverture du casier.

Ce procédé a été développé avec Netafim, leader mondial de la micro-irrigation, et se démarque par la simplicité et la rapidité de pose.
Les effluents pouvant être réinjectés sont :

Effluents utilisables :

  • lixiviats bruts
  • lixiviats prétraités
  • eaux traitées

Maître d'ouvrage : SERPOL serpol3
Lieu : SICTOM de la Bièvre à Penol (38)
Effluent utilisé : Perméat NF
Procédé : Unité de préparation de la solution et injection sous pression
Projet : Réalisation Ovive, exploité par Ovive
Année : 2013
serpol2
serpol1
Données de l'installation
Surface du casier : 2 800 m2 Données sur le biogaz
Peigne d'alimentation : PE Ø75 Débit : 400 Nm3/h
Peigne de purge : PE Ø50 Concentration en H2S : 5000 ppm
Espacement entre bioline : 2 m Concentration en H2S souhaitée : 300 ppm