LSPR – Lit de Séchage Planté de Roseaux

LSPR – Lit de Séchage Planté de Roseaux


Les roseaux sont plantés à la surface du massif qu’ils colonisent densément en surface. Ils développent un maillage de racines assimilable à un réseau de drainage qui se propage durant l’accumulation régulière de boues sur toute la hauteur de la couche (généralement plus d’un mètre). La dégradation biologique des matières dissoutes est réalisée par la biomasse bactérienne aérobie fixée sur le support filtrant ainsi que sur la couche de dépôt accumulée en surface. Les massifs doivent être curés des excès de boues séchées et minéralisées tous les 5 à 8 ans.

Dimensionnement :
L’élément principal de dimensionnement est la charge annuelle en Matière Sèche par m² tolérée par le système qui est de 30 à 50 kg MS/m²/an.
Les lits de séchage sont généralement divisés en casiers afin de répartir les purges et laisser le temps au casier de sécher.

Avantages :
Le séchage sur lits plantés de roseaux consomme très peu d’énergie et transforme les boues en un terreau humide (15 à 35% de siccité) facile à transporter, compostable et stockable en bout de champ.

image1 image2 image3
Site : SICTOM de Tence – CET de Villemarché (43)
Prestation OVIVE : Réalisation d’une unité de traitement
Exploitation
Procédé : BRM + CA + LPR
Année : 2004
Données sur le LPR
Surface : 3 x 50 m²
Plantation : 4 pieds / m²

Sictom
image4
Site : SDOMODE
Prestation OVIVE : Réalisation d'une unité de traitement
Exploitation
Procédé : BRM + CA + LPR
Année : 2006
Données sur le LPR :
Surface : 2 x 100 m2
Valorisle
image5