LSPR (Lit de Séchage Planté de Roseaux)

Les roseaux sont plantés à la surface du massif qu’ils colonisent densément. Ils développent un maillage de racines assimilable à un réseau de drainage qui se propage durant l’accumulation régulière de boues sur toute la hauteur de la couche (généralement plus d’un mètre). La dégradation biologique des matières dissoutes est réalisée par la biomasse bactérienne aérobie fixée sur le support filtrant ainsi que sur la couche de dépôt accumulée en surface. Les massifs doivent être curés des excès de boues séchées et minéralisées tous les 5 à 8 ans.

  • Dimensionnement :

L’élément principal de dimensionnement est la charge annuelle en Matière Sèche par m2 tolérée par le système.
Les lits de séchage sont généralement divisés en casiers afin de répartir les purges et laisser le temps au casier de sécher.

  • Avantages :

Le séchage sur lits plantés de roseaux consomme très peu d’énergie et transforme les boues en un terreau humide (15 à 35% de siccité) facile à transporter, compostable et stockable en bout de champ.


TTCR (Taillis Très Courte Rotation)

Le TTCR est une zone plantée, généralement d’espèces sélectionnées de saules maintenues en croissance par une récolte tous les 2 à 3 ans et alimentées de manière contrôlée par un réseau de micro irrigation, dans le but de profiter des capacités d’évapotranspiration des saules et des besoins en nutriments des plantes.

Les particules du sol filtrent les eaux usées et fixent les éléments en suspension. Les macro et micro-organismes du sol transforment et stabilisent les éléments nutritifs (nitrate, phosphate, potassium, etc). Le saule, plante à croissance rapide, absorbe ces éléments pour sa croissance.

Chiffres clés des TTCR en France à ce jour :

  • Plus de 375 000 mètres de réseaux d'irrigations installés
  • Plus de 170ha installés et opérationnels
  • Plus de 2 650 000 arbres plantés


Traitement des effluents par évapotranspiration

Traitement par agencement d’écosystèmes sous serre agissant comme de véritables filtres où les éléments minéraux et organiques sont :

  • Soit fixés dans les substrats très riches en matériaux adsorbants
  • Soit dégradés et consommés par une activité biologique intense

Possibilité de « zéro rejet ». Avantages :

  • Simplicité d'exploitation et faibles coûts de fonctionnement
  • Efficacité du traitement, adapté au cas par cas
  • Traitement toute l'année


EVAP'OVIVE

L’EVAP’OVIVE est un procédé d’évaporation à pression atmosphérique. Il permet l’évaporation du rejet afin de réduire les volumes d’effluents rejetés ou respecter des contraintes d’étiage. De conception simple et robuste, l’EVAP’OVIVE permet de garantir la valorisation des thermies avec une très bonne disponibilité, point clés pour les Réfactions de TGAP ou surprime de cogénération.